15 décembre 2020 - JOYEUSES FETES A TOUS !!!

Publié le par leschabs

Youpi !!! nous ne sommes plus des confinés mais bien dé-confinés dès ce matin.
Sommes nous pour autant sortis d’affaire ? L’avenir nous le dira. Pour le moment l’heure est au bilan de cette seconde période passée :
Dans le précédent compte-rendu du précédent confinement je parlais d’un « retour à une vie plus normale ». Ce retour n’aura duré que le temps d’un été, le temps de croire que tout pouvait redevenir « normal ». C’était faire beaucoup de place à un espoir qui s’est vite retrouvé au fond des chaussettes lorsqu’il a fallu se confiner pour la seconde fois !
Je ne vais pas refaire l’histoire des sentiers du printemps, des allées et venues, bien que nous ayons quand même réussi à trouver encore des coins inconnus, pourtant de plus en plus rares dans ce foutu périmètre d’un kilomètre ! Heureusement que, sur la fin, on nous a permis d’étendre notre champ d’action : trois kilomètres, si ce n’était pas encore le Pérou, c’était quand même un peu mieux !
Je ne vais pas refaire non plus la liste des manques et de la constante gêne tout au long de nos journées, non, même si Jean-Yves, en phase de rétablissement, se devait de progresser sans trop de hâte pour ne pas compromettre une hypothétique future saison d’hiver …
Je l’ai avoué, j’ai osé le dire, nous avons franchi allègrement les interdits, élargi et allongé  le champ de nos possibles avant la toute récente permission, mais toujours loin de la foule, toujours sous la protection de la forêt, et toujours prudemment ce qui explique que l’horaire fut largement dépassé. Mais quelles bonnes bouffées d’oxygène à avaler à pleins poumons ! Et puis on nous serinait qu’il faut aérer, de là à comprendre qu’il faut s’aérer, il n’y a que quelques pas que nous avons gaiement franchis !
Et comme mon addiction est toujours chevillée à mon esprit, j’ai continué de stocker les chiffres d’un mois entier à tourner autour de la maison ou presque : soit 311 434 pas et 221 kilomètres dans les feuilles mortes et les premières gelées, la terre boueuse ou dure comme pierre. Ces balades nous auront permis d’accumuler 7194 mètres de dénivelée, fallait bien commencer un jour en vue des prochaines randos d’hiver !
Et, désormais, pour un temps qu’on espère plus long que celui d’un été  …. :
- Exit les fenêtres exotiques via des webcams plus ou moins lointaines….
- Exit la permission de sortie sur papier avec raison hautement valable sinon …
- Exit le souci de demeurer dans le périmètre défini par les hautes autorités …
- Exit la constante recherche d’occupations que l’on s’attelait à rendre plus ou moins obligatoires …
- Exit désormais les élucubrations verbales de confinés, place à la poudre, les traces, les plaisirs de la neige et de l’hiver, les retrouvailles, de loin encore et avec les distances de …  - avec les copains !
Restent les masques qui nous voilent la face et nous empêchent de reconnaitre un ami, de faire un sourire franc et massif, ou de tirer la langue à ce foutu virus !

 

15 décembre 2020 - JOYEUSES FETES A TOUS !!!
15 décembre 2020 - JOYEUSES FETES A TOUS !!!
15 décembre 2020 - JOYEUSES FETES A TOUS !!!
15 décembre 2020 - JOYEUSES FETES A TOUS !!!
15 décembre 2020 - JOYEUSES FETES A TOUS !!!

Commenter cet article