NOTRE PHILOSOPHIE ...

Publié le par leschabs

Ouvrir un œil … Ouvrir les volets … Scruter le ciel …

- Premier cas de figure
 : Il fait beau, ce qui est souvent le cas chez nous !
Alors la décision est bien vite prise, le sac est toujours à portée de dos, le vélo pas loin du bidon et les skis tout près de leurs peaux. Les saisons nous ont appris à faire tourner le matériel de façon à avoir le bon réflexe pas loin du bon moment propice.
Côté casse-croûte, une simple banane ou une pomme peut aussi bien faire l’affaire qu’un croque-monsieur amoureusement mitonné ou qu’un taboulé préparé  version « au cas où ». De toutes manières, en haut d’un col en vélo, d’un sommet enneigé  en skis, ou à proximité d’un lac de montagne ourlé de fleurs, le moindre petit grain de raisin sec concentre, à lui tout seul, tous les délices de la terre !
Le but, c’est un peu la carotte qui motive, mais peu importe qu’on l’atteigne ou pas, le chemin pour y aller nous récompense déjà de la peine, de l’effort auquel nous nous sommes astreints.
Dans la sacoche du vélo ou le sac à dos nous emportons toujours aussi toute une batterie de mots comme « bavarder », « échanger », « rire » et « découvrir », ... « visiter » mais aussi « se ménager », « prendre le temps » de …  « flâner » …
Deux heures de marche cool par un après-midi de beau temps nous permet une récréation au milieu de nos créations, un prétexte à cueillir des branchettes, des fleurettes, des cailloux ou simplement des rencontres de hasard !
Au retour, raconter c’est encore prolonger la magie de la journée, ... trier les photos, c’est fixer des moments qui ne font jamais que passer. C’est sans doute aussi une façon de stocker, sur mémoire externe, tout ce que nous voudrions garder au plus profond de nous.

- Second cas de figure : Plus rare, donc tout aussi précieux ! Il ne fait pas beau ! Ah ! Bon ? T’es sûr que la météo n’annonce pas d’amélioration ? … 
Le temps de bien réaliser que les conditions  ne se prêtent à aucune forme d’exercice en extérieur, …  une journée passe … on fait les courses - il faut bien remplir la corbeille à fruits - un peu de ménage aussi…  et il y a l’ordinateur qui a gagné sa place dans notre vie - on en use sans en abuser -… Et puis, … il ne fait toujours pas beau … second jour de gris, de pluie, là, on réagit : à chacun son coin et ses outils !
Avec les matériaux glanés lors du premier cas de figure, l’un construit en miniature, toutes ces maisons typiques qu’il admire et ne réalisera jamais grandeur nature.
L’autre se plait à recycler tous ces restes de tissus, vieilles chemises et cravates obsolètes, guenilles et vieilles dentelles afin de confectionner des patchworks variés et colorés.

Qui dit qu’on s’ennuie chez les Chabs ?

Publié dans A propos de ...

Commenter cet article